Actualités

79e congrès de l’Union des Sapeurs-Pompiers du Pas-de-Calais

 
 
79e congrès de l’Union des Sapeurs-Pompiers du Pas-de-Calais

Découvrez le discours de Fabienne BUCCIO, Préfète du Pas-de-Calais

Fabienne BUCCIO, a participe le samedi 10 septembre 2016, au 79e congrès de l’Union des Sapeurs-Pompiers du Pas-de-Calais qui s'est tenu à Lumbres. Lors de son discours, la Préfète a pu saluer le travail accompli et rendre hommage à l'ensemble des sapeurs pompiers du département du Pas-de-Calais.
 
etrouvez ci-dessous son discours :
 
" Pour la deuxième fois depuis ma prise de fonction, je suis honorée d’être présente au congrès de l’Union et de maintenir une tradition solidement ancrée entre le représentant de l’Etat et vous. C’est toujours une joie pour moi de venir  vous saluer.
 
Je voudrais d’abord vous dire merci, merci de votre travail au quotidien, dans un département où les facteurs de risque sont multiples:
 - Les infrastructures routières, ferroviaires et fluviales y sont nombreuses au sein d’espaces urbains souvent denses.
 - Le risque industriel est très présent, avec 31 sites classés SEVESO,
 - la façade maritime concentre des enjeux spécifiques de sécurité (les ports, le Lien Fixe Transmanche ...)

Le Vice-président du CASDIS l’a dit, 136 000 sorties effectuées en 2016 dans le département soit une intervention toutes les 4 minutes et depuis le 1er janvier, déjà 86 000 interventions réalisées. Les activités du SDIS Service départemental d'incendie et de secours sont donc primordiales pour notre sécurité collective. Pour autant sachez que je n’oublie jamais que derrière tous ces chiffres, il y a des femmes et des hommes qui agissent qui prennent des risques et qu’il y a des familles qui attendent et  souvent s’inquiètent,
 
Pour autant, votre activité quotidienne ne se limite pas à ce volet opérationnel. Secours dans l’urgence, vous êtes également les experts dans la prudence.
 
En matière de prévention et de prévision, vous œuvrez en faveur de la sécurité des quelque 31 000 ERP du département. Votre expertise permet d’y prévenir les risques grâce aux visites de sécurité que vous y effectuez régulièrement. moins visible, mais tout autant indispensable, cette activité de préventioniste mérite d’être rappelée.
 
Vous avez également un important rôle de conseil auprès des acteurs publics comme privés dans l’évaluation des risques, dans l’organisation de grands rassemblements, dans la réalisation de plans de secours. Vous jouez enfin un rôle, j’y reviendrai, dans l’adaptation de la société civile au risque attentat.
 
Je voudrais aussi saluer la qualité de vos interventions lorsque le quotidien laisse place aux situations exceptionnelles.
 
Je pense d’abord à l’Euro 2016 et aux quatre matches qui ont pu se dérouler sans encombre au stade Bollaert de Lens. La sécurisation de cet événement a été exemplaire et je sais le travail réalisé par les pompiers. C’est grâce à un effort collectif, unissant toutes les forces de sécurité, que nous avons remporté cet immense défi. Il s’agit d’une réussite majeure pour Lens, mais aussi pour l’image de notre département. Ensemble, nous pouvons être fiers du résultat obtenu.
 
Je pense aussi au festival du Main Square d’Arras, qui a pu, cette année encore, dans un contexte national difficile, se dérouler dans d’excellentes conditions et vous y avez été pour beaucoup. Je veux également saluer votre professionnalisme lors d’interventions particulièrement complexes, comme celles que vous avez conduites lors des inondations majeures qu’a connu notre département.
 
Bien sûr, je n’oublie pas votre présence essentielle à Calais, aux côtés des forces de police et de gendarmerie. Le phénomène migratoire auquel nous faisons collectivement face constitue un nouvel enjeu. À ce défi d’ampleur inédite, vous répondez par des efforts particulièrement intenses, soit une moyenne de 10 à 20 interventions quotidiennes. Pour accompagner ce surcroît d’activité et soulager vos efforts, l’État a versé au budget du CASDIS une subvention exceptionnelle de 800 000 euros. C’était une première en France, il s’agit d’un signe fort, celui d’une nécessaire reconnaissance de vos efforts et un juste soutien apporté à votre budget.
 
J’aimerais également souligner le travail moins visible, mais tout aussi décisif des agents administratifs et techniques, qui participent chaque jour à l’excellence des relations entre les sapeurs-pompiers et mes services et sans qui vous ne pourriez pas agir sur le terrain. C’est aussi grâce à eux que nos efforts gagnent en efficacité et en réactivité.
 
Forts de ces nombreuses réussites, au quotidien comme dans les moments d’exception, les sapeurs-pompiers du département ont depuis longtemps gagné la confiance des populations. Cette gratitude envers les services de secours s’est d’ailleurs exprimée lors du défilé motorisé auquel vous avez participé lors de la cérémonie du 14 juillet à Arras. À cette occasion, les habitants du Pas-de-Calais vous ont témoigné le respect qu’ils ressentent, à juste titre, envers le service public de proximité que vous incarnez.
 
Ce congrès annuel ne peut cependant se limiter à une énumération des succès passés. C’est pour nous tous l’occasion de s’interroger et de se préparer aux défis que doivent relever les services d’incendie et de secours dans les années qui viennent.
 
Le premier d’entre eux est de garantir la pérennité de vos actions en renforçant le recrutement de nouveaux sapeurs-pompiers. En ce sens, il est indispensable d’assurer l’avenir du volontariat, priorité du Gouvernement depuis de nombreuses années. Il faut ainsi développer une véritable culture du volontariat, qui doit s’inscrire dans la promotion de l’engagement citoyen.
 
Dans le Pas-de-Calais, ce sont ainsi 225 nouveaux sapeurs-pompiers volontaires qui ont commencé leur formation au 1er janvier 2016. Depuis 10 ans, ce sont au total plus de 1 200 volontaires qui sont venus enrichir les équipes du SDIS, témoignant de l’intérêt que suscite votre engagement.
 
L’avenir des sapeurs-pompiers passe également par la modernisation de leurs moyens. En janvier dernier, à l’occasion de l’Enduropale du Touquet, le Système d’Identification Numérique Standardisé (SINUS) a été employé pour la première fois. Cet outil, de traçabilité et de catégorisation des victimes, développé par l’Etat, permet de coordonner l’information des sapeurs-pompiers avec le SAMU, la police, la gendarmerie ou encore les services préfectoraux.
 
L’État a accompagné ces réformes, au travers du renforcement de son rôle au sein du SDIS, dans le respect et en bonne intelligence avec votre CASDIS. Ainsi, la mise en place prochaine du nouveau règlement opérationnel permettra d’améliorer le maillage territorial des centres d’incendie et de secours. Enfin, l’État a fait évoluer, par décret, les conditions statutaires des filières de sapeurs-pompiers. Il en résulte notamment une revalorisation des filières du service de santé et de secours médical.
 
Face au défi sécuritaire que nous connaissons, les services de secours et d’incendie doivent enfin s’adapter aux menaces actuelles. Ils le font aujourd’hui grâce à la nouvelle doctrine d’intervention en cas d’attentat, associée à des nouveaux équipements de protection balistique. Récemment, avec votre Directeur, nous étions, sur ces sujets, face à l’ensemble des chefs d’établissements scolaires du Pas-de-Calais.
 
Demain, aux cotés des associations de secourisme, les pompiers veilleront à former nos jeunes collégiens et lycéens aux gestes de premier secours. Il convient, plus que jamais, que chacun d’entre nous puisse être un acteur d’une plus grande sécurité pour tous.
 
Ce congrès est un moment de partage et d’échanges, plus que jamais nécessaire dans les circonstances actuelles. Je connais les valeurs que porte la grande famille des pompiers, je les partage et je les soutiens. J’apprécie la valeur de votre engagement. Professionnel ou volontaire on ne devient pas pompier par hasard, ce métier fait encore parti de ceux trop rare qui exigent une vraie vocation et la plus belle qui soit, celle du cœur.
 
Merci à vous, merci à vos familles et bon congrès 2016.

photo SDIS 1 copie copie
phoo SDIS 2