Actualités

Longuenesse : le sous-préfet de Saint-Omer a visité le quartier Fort Maillebois

 
 
Longuenesse : le sous-préfet de Saint-Omer a visité le quartier Fort Maillebois

Le 10 novembre dernier

Jean-Luc BLONDEL, sous-préfet de Saint-Omer, a souhaité visiter le 10 novembre 2017 le Quartier Prioritaire politique de la Ville (QPV) du « Fort Maillebois » à Longuenesse « pour s’imprégner des problématiques de la vie du quartier et rencontrer les acteurs de terrain ». Il était accompagné de Elise SIRJACOBS, nouvelle Commissaire de la Circonscription de Sécurité Publique de Saint-Omer, de Jean-Marie BARBIER, Maire de Longuenesse, de Marie LEFEBVRE, Vice-Président santé de la CAPSO, de Alexandre HERMANT, Délégué du Préfet et de la responsable locale de « Pas-de-Calais Habitat ».

Sa visite a commencé par l’appartement « Septuor », mis à disposition des habitants de la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer par le bailleur social « Pas-de-Calais Habitat » pour permettre aux personnes ne pouvant se déplacer de pouvoir bénéficier d’un premier bilan de santé dans le quartier.

septuor

Il s'est ensuite rendu devant les différents immeubles et structures du quartier du « Fort Maillebois » (comme le city-stade co-financé par le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, les immeubles à proximité du Pôle Emploi, etc.) puis au Centre Social de Longuenesse, situé dans la résidence « Les Merles » pour la visite des locaux et une rencontre avec les employés.

20171110_142457-1_resized

La visite s'est terminée par un moment d’échanges au sein du Centre Social, avec les élus municipaux et communautaires, les membres du « conseil citoyen », les bailleurs sociaux, les associations, les services de sécurité, les directeurs d’école et principaux de collège ainsi que les habitants du quartier.

Chacun a pu faire part au Sous-Préfet de ses préoccupations quotidiennes mais aussi de souligner l’amélioration apportée en matière de cadre de vie et de lien social dans un quartier en mutation.

Ces échanges permettront au Sous-Préfet de l’arrondissement de Saint-Omer de répondre précisément aux besoins et aux attentes des acteurs du terrain.

Sans titre-1