Archives

Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumées (DAAF)

 
 
Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumées (DAAF)

Quelques recommandations

Obligatoire dans chaque logement à partir du 8 mars 2015, le DAAF est un boîtier fonctionnant de façon autonome avec des piles et qui émet une alarme sonore puissante en présence de fumée.

Avec un prix moyen d’une vingtaine d’euros il peut être installé par l’occupant du logement lui-même.

Quelques précisions utiles s’imposent :

- Il incombe au propriétaire d’installer un DAAF. En cas de location, le propriétaire pourra fournir le dispositif à son locataire ou le rembourser de son achat.
 - Il n’y a pas d’installateur mandaté ou agrée par l’État
 - En cas de démarchage à domicile, soyez prudents ! Gardez à l’esprit que vous avez 14 jours pour vous rétracter.
 - C’est l’occupant du logement qui devra assurer l’entretien et le renouvellement du dispositif
 - Assurez-vous que le DAAF est normalisé : il doit porter le marquage CE ainsi que la norme NF EN 14604.
 - La liste des détecteurs reconnus non conformes, dangereux et rappelés du marché est consultable sur : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf

En cas de doute n’hésitez pas à vous rapprocher de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Pas-de–Calais : Rue Ferdinand Buisson – BP 40019 – 62022 Arras Cedex – 03.21.21.26.26

Une permanence d’accueil du consommateur y est également tenue le lundi, le mercredi et le vendredi de 9 à 12 heures sur place ou en téléphonant au 03.21.21.26.14.

Plus d'informations sur le site du ministère du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité

infographie_daaf