Archives

" Fabrique à entreprendre" : le protocole a été signé à Ruitz

 
 
" Fabrique à entreprendre" : le protocole a été signé à Ruitz

Ce lundi 4 avril, en présence de Patrick Kanner

Patrick Kanner, Ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports, Fabienne BUCCIO, Préfète du Pas-de-Calais et Marc ABADIE, Directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts ont signé le lundi 4 avril 2016 à Ruitz un protocole d’accord en faveur du développement économique dans les quartiers de la politique de la ville du Pas-de-Calais et lancé un nouvel outil pour accompagner, encadrer et encourager la création d’entreprises par les habitants des quartiers prioritaires : la Fabrique à entreprendre®.

La Caisse des Dépôts a initié, en 2014, La « Fabrique à Entreprendre® », une plateforme de coordination de l’entrepreneuriat pour optimiser son déploiement et sa présence dans les quartiers politique de la ville.

Par ailleurs, pour rééquilibrer les actions en faveur du Pilier développement économique/emploi, et donner du sens aux engagements communs des Contrats de villes dans le Pas-de-Calais, un partenariat renforcé entre la Caisse des dépôts et l’État est mis en place, à titre expérimental dans le département.

Sur les 11 territoires concernés par les contrats de villes dans le Pas-de-Calais, 4 ont été identifiés comme prioritaires pour l’expérimentation 2016 – 2017 :

• La Communauté d’agglomération Artois Com
• La Communauté d’agglomération de Cap Calaisis
• La Communauté d’agglomération de Lens – Liévin
• La Communauté d’agglomération d’Hénin – Carvin

Dans les quartiers prioritaires, le taux de création d’entreprises est 2 fois supérieur à la moyenne nationale, mais leur défaillance est également 2 fois plus importante après 3 ans. Le potentiel est réel, il est nécessaire de l’accompagner.

Financée par l’État, la Caisse des Dépôts, la Fabrique à Entreprendre regroupe les moyens et les acteurs pour accompagner les entrepreneurs de demain et s’appuie sur un dialogue constant avec les créateurs des quartiers prioritaires et les réseaux d’entreprises.

L'engagement financier de la Caisse des dépôts :

La Caisse des Dépôts pourra intervenir en cofinancement du dispositif « Fabrique à Entreprendre® », à hauteur de 100 000 euros par agglomération soit un budget d’engagement estimé à 1 100 000 euros pour l’ensemble des 11 contrats de ville du Pas-de-Calais

L'engagement financier de l’État :

La part des crédits spécifiques de la politique de la ville fléché sur ce pilier sera portée de 15 à 40 % en 2016. Le montant prévisionnel pour le cofinancement du dispositif « Fabrique à Entreprendre® » sur 2016 est estimé à 1 500 000 euros pour l'ensemble des 11 contrats de ville du Pas-de-Calais.

ruitz 2
ruitz 1