Archives

Lancement de l'application SAIP

 
 
Lancement de l'application SAIP

N'hésitez pas à télécharger l'application SAIP pour recevoir toutes les alertes en cas de crise majeure !

Le ministère de l'Intérieur a lancé l'application mobile SAIP (Système d'alerte et d'information des populations) conçue en collaboration avec le Service d'information du Gouvernement. L'application est disponible pour IOS et Android. Vous pouvez la télécharger en saisissant le terme "SAIP" dans l'APP store ou dans Google Play.

- A quoi sert l'application SAIP ?

L’application sert à alerter les populations en cas de crise majeure. La version disponible aujourd’hui permet d’alerter les personnes exposées en cas d’attentat.
Quatre cas sont répertoriés : l'attentat en lui-même, une crise nucléaire, une rupture de barrage hydraulique ou la dispersion de produits dangereux qui peuvent être issues d’un attentat.

Elle délivre des messages sur les comportements à adopter. Ces risques ont été retenus pour la version publiée à l'occasion de l'Euro 2016.
L’appli va évoluer. La deuxième phase du projet permettra d’alerter pour tous les types de crise de sécurité civile, en cas d’alerte météo.

- Comment fonctionne l’application ?

Le préfet du département territorialement compétent définit la nature de l’alerte, la zone concernée par l'alerte et, au terme d’un protocole d’authentification, avertit le COGIC qui déclenche l’alerte sur l’interface de l’application.

S'il a accepté la géolocalisation et qu'il est dans la zone menacée, l'utilisateur reçoit un écran de sidération qui prend l'ascendant sur tous les éléments de son téléphone. Il indique la nature de l'alerte et le périmètre de danger.

Un second écran précise les comportements à adopter. Les conseils sont adaptés à la nature de la crise. L'application permet également d'être informé d'une crise même si l'on se trouve hors de la zone exposée. Il suffit de "s'abonner" à une ou plusieurs zones (jusqu’à 8).

Si une alerte est déclenchée pour ces zones, l'utilisateur qui s’est abonné reçoit alors les messages d’alerte diffusés même s’il ne s’y trouve pas au moment où l’alerte est diffusée.

- Cette application pourra-t-elle également servir à alerter les autorités d'une menace ?

Non, la solution retenue dans cette version de l’application repose sur de l’alerte et de l’information descendantes.

4