Archives

Sécurité routière

 
 
Sécurité routière

Le Préfet du Pas-de-Calais a présenté le bilan de l'année 2014

Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais, a dressé le bilan de l’accidentologie dans le département pour l’année écoulée à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue le 27 janvier 2015 en Préfecture du Pas-de-Calais.
 
 Avec 66 tués (soit une diminution de 8 % par rapport à 2013), l’année 2014 enregistre le deuxième plus faible nombre de personnes tuées depuis 1978, juste après 2010 (65 tués).
 
 Ces chiffres sont le résultat d'actions soutenues en matière de prévention et de répression dans le département.

LES ACTIONS DE PRÉVENTION ONT ÉTÉ MULTIPLIÉES EN 2014

- 830 actions de prévention ont permis la sensibilisation de 100 000 personnes dans le département
- 19 nouveaux Intervenants Départementaux de la Sécurité Routière (IDSR) ont été recrutés portant leur nombre à 90 - Des actions de préventions liées aux grands rassemblements ont été renouvelées : Enduropale, Main Square Festival d'Arras, Nuits Touquettoises…

DES OPÉRATIONS DE CONTRÔLES CONCERTES ONT ÉTÉ MENÉES TRÈS RÉGULIÈREMENT EN 2014

- 54 contrôles concertés (associant l'ensemble des services au même moment dans l'ensemble du département) ont été menés en 2014, concernant tant la vitesse et l’alcoolémie que les fautes de comportement des automobilistes (usage du téléphone portable au volant par exemple)
 - 43 radars fixes (20 radars vitesse, 3 radars discriminants, 3 radars tronçons, 15 radars « feu rouge » et 2 radars passages à niveau) fonctionnent en permanence
 - 3 Équipements de Terrain Mobiles (ETM) circulent régulièrement : radars positionnés derrière la plaque d'immatriculation, à l'avant d'un véhicule banalisé qui flashe dans les deux sens de circulation

Concernant l'année 2015, les 26 nouvelles mesures en matière de sécurité routière annoncées par le Ministre de l’Intérieur le lundi 26 janvier dernier seront très prochainement déclinées dans le département du Pas-de-Calais, en axant particulièrement l’action de prévention sur les catégories d’usagers vulnérables (jeunes conducteurs, piétons et deux roues motorisés), ainsi que sur les principales causes d’accidentologie (vitesse, alcool, stupéfiants et fautes de comportement).

Synonymes de drames humains, de vies brisées et de blessures souvent irréversibles, la sécurité routière doit faire l’objet d’une réelle prise de conscience et d’un engagement important de la part de tous les usagers de la route.

Sécurité routière : tous responsables.

securite routière ide