Archives

Signature du contrat de ville de l'agglomération de Saint-Omer

 
 
Signature du contrat de ville de l'agglomération de Saint-Omer

Le 28 mai dernier, à Longuenesse

Le contrat de ville de l'Agglomération de Saint-Omer 2015-2020  a été signé  le 28 mai dernier au centre Social Inter-Générations de Longuenesse par Fabienne BUCCIO, Préfète du Pas-de-Calais, et l'ensemble des partenaires : le conseil départemental, le conseil régional, le Procureur de la République, le directeur académique, le directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé), de la caisse des dépôts et des consignations, de la CAF du Pas-de-Calais, de pôle Emploi, du représentant de la CCI, de la Chambre des Métiers et des représentants des  bailleurs sociaux (le Cottage Social des Flandres, Logis 62, le PACT du Pas-de-Calais, SIA Habitat, Habitat 62/59 et Pas-de-Calais Habitat).
 
 Issu de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine votée le 21 février 2014, ce contrat de ville concerne les quartiers  Saint Sépulcre-Léon Blum et Saint Exupéry-Léon Blum de l'agglomération de Saint-Omer. Ces quartiers ont l'un et l'autre marqué le développement de l'agglomération et participé à son expansion. Ils ont répondu en leurs temps aux besoins en logement d'une population active, jeune qui trouvait à proximité du pôle industriel d'Arques, des logements adaptés à la vie urbaine. La mutation industrielle de l'Audomarois et l'étalement urbain ont modifié les grands équilibres sociaux du territoire, fragilisant ces quartiers populaires, les spécialisant dans un rôle de relégation.
 
 A travers le contrat de ville, c'est l'ensemble de l'agglomération et des partenaires qui reconnaissent la nécessaire solidarité qu'il convient d'exprimer en faveur de ces quartiers et de leurs habitants.
 
 Trois priorités guident ce contrat:
 
 - l'égalité des chances pour tous à travers l'emploi, l'éducation et la santé,
 - l'amélioration du cadre de vie et le nécessaire renouvellement urbain confronté à l'insalubrité et l'indécence d'un parc,
 - le lien social et le vivre ensemble qui conditionnent l'épanouissement de chacun et garantissent la réussite d'un projet qui se veut collectif. La participation des citoyens des quartiers est indispensable pour proposer des solutions adaptées et obtenir des résultats durables.
 
 La Sous-préfecture de Saint-Omer, en lien avec les élus, le Délégué de la Préfète et les services concernés des collectivités, veillera à l'évaluation des actions mises en œuvre localement. Les porteurs d'actions innovantes seront valorisés et bénéficieront de l'accompagnement nécessaire à la mise en œuvre des projets retenus par
 les différents comités ou instances décisionnaires.
 
 Il conviendra d'être attentif  au suivi  de ce contrat de ville avec la préoccupation constante de l'amélioration des conditions de vie des habitants au sein des quartiers prioritaires politique de la ville.

2
3