Archives

Teknival 2015 sur l'ancienne BA103 Cambrai Epinoy : plan de circulation - dispositif de sécurisation et de secours

 
 
Teknival 2015 à Cambrai Epinoy:plan de circulation-dispositif de sécurisation et de secours

Le Teknival 2015 se déroule du 1er au 4 mai 2015 sur l’ancienne base aérienne (BA) 103 Cambrai-Epinoy - Point de situation, lundi 4 mai, 12 h 00

Sous l’autorité de Jean-François Cordet, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord et Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais, les services de l’Etat ainsi que les services de secours à personne sont mobilisés pour assurer le bon déroulement de cette manifestation. Le dispositif mis en œuvre couvre l’ensemble des champs de la sécurité (routière, publique, civile, sanitaire, incendie) et des secours à personne.
 
Les préfets ont rencontré les élus locaux le vendredi 24 avril afin de leur présenter le dispositif de sécurisation de cet événement ayant pour objectif de faciliter l’accès des « teknivaliers », assurer la sécurité des participants et des populations riveraines et prévenir tout trouble à l’ordre public. Des contacts ont également été pris avec la chambre régionale d’agriculture.
 
Tenant compte du retour d’expérience de l’édition 2013, des dispositions ont été prises pour limiter les nuisances pour les riverains les plus proches : l’emprise réservée à l’installation du Teknival a été réduite à 60 hectares sur les 350 hectares de la base. Les murs de son, ou sound systems, qui seront installés à compter du jeudi 30 avril, seront orientés vers l’ouest du site dans le sens de la piste de manière à réduire au maximum les nuisances sonores pour les riverains.
 
La diffusion de musique techno a commencé le vendredi 1er mai à 14 heures et prendra fin le lundi 4 mai à 12 heures. Chaque jour, une coupure de son de 2 heures aura lieu entre 14 heures et 16 heures.
 
Pour limiter les nuisances liées à cette manifestation, des bouchons d’oreille sont mis à disposition des riverains des communes les plus proches (Epinoy, Sauchy-Lestrée, Sancourt et Haynecourt). La gendarmerie y patrouillera, de jour comme de nuit.
 
Par ailleurs, toutes les dispositions sont prises pour assurer la poursuite de la reconversion du site et la mise en œuvre du projet Narval. Les contacts nécessaires ont été pris avec la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) et le bureau d’études Biotope. Le porteur de projet est régulièrement avisé des ajustements adoptés. Aucun des espaces sensibles au plan environnemental ne sera occupé par les teknivaliers qui n'auront accès qu'à la zone des pistes qui leur est réservée.
 
Des reconnaissances ont été organisées entre les services de l’Etat et les organisateurs du Teknival. Les modalités d’organisation ont été convenues avec ces derniers. Ils se sont vus rappeler les consignes en termes de sécurité ainsi que les enjeux de préservation du site pour ne pas nuire au projet de reconversion.

Dispositif de sécurisation et de secours 

Afin d’assurer la coordination du dispositif de sécurisation et de secours, un poste de commandement opérationnel (PCO) sera activé sur le site, sous la coordination d'un sous-préfet, dans les locaux de l’ancien mess, regroupant les services de l'Etat dont la police, la gendarmerie, l’agence régionale de santé, les sapeurs-pompiers, le Samu, ainsi que les services de l'Etat  et des Départements gestionnaires des routes. Les maires des villages pourront être en contact permanent avec le PCO.
 
Un plan de circulation a été établi de manière à assurer la fluidité de la circulation, à limiter les passages dans les villages et à préserver des axes rouges utilisés par les seuls services de secours. Le site sera accessible aux « teknivaliers », arrivant en voiture ou à pied par un accès unique, situé au nord-ouest de la base. L’accès sud de la base sera interdit à la circulation et réservé à l’accès des secours (voir plan en pièce jointe).
 
Les personnes venant en train sont invitées à descendre à Aubigny-au-Bac, sur la ligne Lille-Cambrai pour rejoindre à pied le Teknival, via Aubencheul-au-Bac et la D21 (4 km). La police ferroviaire assurera la sécurisation des trains desservant dans les conditions habituelles la gare de Lille et la gare d’Aubigny-au-Bac.
 
Le dispositif de secours et de santé comporte la mise en place d’un poste médical avancé et de postes de secours tenus par des associations de secourisme.
 
Les préfets du Nord et du Pas-de-Calais demandent aux « teknivaliers » de veiller au maintien en bon état des équipements mis à leur disposition et au respect des règles d’hygiène. Ils rappellent également les consignes de prudence relatives aux risques pyrotechniques liés aux bombardements subis par la base durant la Seconde guerre mondiale : il est interdit de creuser, et, plus généralement, de procéder à toute action trop invasive dans le sol. Les chapiteaux et autres structures devront être ancrés au sol par des lests et non par des piquets trop intrusifs.

 

Point de situation n°6 en termes de sécurité et de secours

A 10h00 ce lundi, environ 600 teknivaliers restent présents sur le site de l'ancienne base militaire.
 Aucun incident majeur n'a été constaté à ce stade.

Sécurité routière et ordre public :

Conformément aux engagements pris auprès des élus, les forces de l'ordre restent mobilisées sur les itinéraires et dans les villages environnants pour contrôler, surveiller et gérer les flux de circulation. Les restrictions de circulation mises en place au cours des derniers jours ont été levées. Les conditions sont fluides sur l'ensemble des axes autour du site. Aucune intervention des gendarmes à la demande des riverains n'a eu lieu. Aucune plainte n'a été déposée.
 Aucun accident corporel n'est à déplorer à ce stade aux abords de la manifestation.
 41 permis de conduire ont été retirés, dont 10 pour conduite sous l'emprise de l'alcool et 31 pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.
 Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants, 57 personnes ont fait l'objet de procédures judiciaires, pour détention et usage de produits stupéfiants.
 Les saisies de drogue concernent essentiellement les cachets d'ecstasy(312 cachets), la résine (310 gr) et l'herbe de cannabis

Secours à personne :

Depuis le début du Teknival, près de 500 personnes ont été prises en charge par les secouristes, dans une très large majorité pour des soins médicaux bénins. 137 personnes ont été orientées vers le poste médical avancé (PMA). 29 personnes ont été évacuées vers les centres hospitaliers de Cambrai (28) et de Valenciennes (1). Aucun pronostic vital n'a été engagé. Le dispositif de santé et de secours est progressivement levé au fur et à mesure des départs de teknivaliers.

Point de situation n°5 en termes de sécurité et de secours

A 17h00 ce dimanche, environ 1 600 teknivaliers étaient présents sur le site de l'ancienne base militaire. Un pic à près de 11 500 a été observé au cours de la nuit de samedi à dimanche.Aucun incident majeur n'a été constaté à ce stade.

Jean-François Cordet, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, se rend sur le site ce dimanche soir afin de faire un point avec les services engagés.

Sécurité routière et ordre public:

Conformément aux engagements pris auprès des élus, une forte présence des forces de l'ordre est assurée sur les itinéraires et dans les villages environnants. A cette heure, aucune intervention des gendarmes à la demande des riverains n'a eu lieu. Aucune plainte n'a été déposée.
Les gendarmes et policiers restent mobilisés pour contrôler, surveiller et gérer les flux de circulation à la sortie du site. Aucun accident corporel n'est à déplorer à ce stade aux abords de la manifestation.
31 permis de conduire ont été retirés, dont 10 pour conduite sous l'emprise de l'alcool et 21 pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.
Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants, 49 personnes ont été interpellées au total, pour détention et usage de produits stupéfiants. Les saisies de drogue concernent essentiellement les cachets d'ecstasy (300 cachets) et la résine de cannabis (218 gr).
Secours à personne :
Depuis le début du Teknival, 465 personnes ont été prises en charge par les secouristes, dans une très large majorité pour des soins médicaux bénins. Parmi celles-ci 134 ont été orientées vers le poste médical avancé (PMA) et 27 ont été évacuées vers les centres hospitaliers de
Cambrai (26) et de Valenciennes (1) pour des causes diverses (traumatologie (15), agitation (5), toxiques (2), plies (2)…). Les premières victimes sont ressorties de l’hôpital.

Point de situation n°4 en termes de sécurité et de secours

A 10h00 ce dimanche, environ 6 300 teknivaliers étaient présents sur le site de l’ancienne base militaire. Un pic à 10 000 a été observé au cours de la journée de samedi. Les départs observés depuis la fin d'après-midi de samedi s’accentuent.
Aucun incident majeur n’a été constaté à ce stade.

Sécurité routière et ordre public :

Conformément aux engagements pris auprès des élus, une forte présence des forces de l’ordre est assurée sur les itinéraires et dans les villages environnants. A cette heure, aucune intervention des gendarmes à la demande des riverains n’a eu lieu. Aucune plainte n’a été déposée.
L’agence régionale de santé a réalisé des relevés sonores ponctuels entre 1h00 et 3h00 dans la nuit de samedi à dimanche,. 65 dB ont été relevés à Oisy-le-Verger, 55 à Epinoy et 55 à Haynecourt. 95 dB maximum ont été relevés sur le site de l'ancienne base. A titre de comparaison, 80 dB correspondent à une rue bruyante et 100 dB à de la musique en discothèque ou en concert.
Les gendarmes et policiers restent mobilisés pour contrôler, surveiller et gérer les flux de circulation. Les conditions sont fluides sur l’ensemble des axes autour du site. Aucun accident corporel n’est à déplorer à ce stade aux abords de la manifestation.
26 permis de conduire ont été retirés, dont 9 pour conduite sous l’emprise de l’alcool et 17 pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.
Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants, 48 personnes ont été interpellées au total, pour détention et usage de produits stupéfiants. De nouvelles saisies de drogue de nature diverse sont intervenues. Elles concernent essentiellement les cachets d'ecstasy (300 cachets) et la résine de cannabis (210 gr).

Secours à personne :

Depuis le début du Teknival, près de 400 personnes ont été prises en charge par les secouristes, dans une très large majorité pour des soins médicaux bénins. 128 personnes ont été orientées vers le poste médical avancé (PMA). 24 personnes ont été évacuées vers les centres hospitaliers de Cambrai (23) et de Valenciennes (1). Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Point de situation n°3 en termes de sécurité et de secours

A 17h30 ce samedi, environ 8 800 festivaliers étaient présents sur le site de l’ancienne base militaire, soit moins de participants que ce matin. Aucun incident majeur n’a été constaté à ce stade.

Sécurité routière et ordre public

Conformément aux engagements pris auprès des élus, une forte présence des forces de l’ordre est assurée sur les itinéraires et dans les villages environnants. A cette heure, aucune intervention des gendarmes à la demande des riverains n’a eu lieu. Aucune plainte n’a été déposée.
Les conditions de circulation restent fluides sur l’ensemble des axes conduisant au site. Aucun accident corporel n’est à déplorer à ce stade aux abords de la manifestation.18 permis de conduire ont été retirés, dont 7 pour conduite sous l’emprise de l’alcool et 11 pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.
Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants, 39 personnes ont été interpellées au total, pour détention et usage de produits stupéfiants. Les saisies de drogue concernent essentiellement les cachets d'ecstasy (293 cachets) et la résine de cannabis (173 gr).

Secours à personne

245 personnes ont été prises en charge par les secouristes, 17 personnes ont été orientées vers le poste médical avancé (PMA) avant d’être évacuées vers le centre hospitalier de Cambrai. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Point de situation n°2 en termes de sécurité et de secours

A 10 heures ce samedi, plus de 10 000 festivaliers étaient présents sur le site de l'ancienne base militaire. Les arrivées se poursuivent et devraient s'accélérer en 2° partie d'après-midi.
Aucun accident majeur n'a été constaté à ce stade.

Sécurité et ordre public

Conformément aux engagements pris auprès des élus, une forte présence des forces de l'ordre est assurée sur les itinéraires et dans les villages environnants. A cette heure, aucune intervention des gendarmes n'a eu lieu. Aucune plainte n'a été déposée.
Les conditions de circulation restent fluides sur l'ensemble des axes conduisant au site. Aucun accident corporel n'est à déplorer à ce stade aux abords de la manifestation.
6 permis de conduire ont été retirés pour conduite sous l'emprise de l'alcool.
Dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants, 35 personnes ont été interpellées au total. Les saisies de drogues sont principalement de la résine de cannabis (135 grammes) et de l'ecstasy (287 comprimés).

Point de situation n°1 en termes de sécurité et de secours 

Une nouvelle réunion avec les élus a été présidée par les préfets à 16h00 afin de faire un point d'étape sur l'ensemble du dispositif. 
37 sound systems et près de 5 000 teknivaliers ont été dénombrés à 16h00 ce vendredi.   
Les conditions de circulation restent fluides sur l’ensemble des axes conduisant au site.  
Les forces de l’ordre ont établi 13 procédures concernant essentiellement la détention de stupéfiants et pour alcoolémie.  
Une dizaine de personnes a été prise en charge dans les postes de secours pour des soins médicaux bénins.

> arrêté portant réglementation de la circulation pour le Teknival - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,42 Mb

> Teknival 2015 plan circulation _v2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,45 Mb