Archives

Un deuxième "Pays d'art et d'histoire" dans le département du Pas-de-Calais

 
 
Un deuxième "Pays d'art et d'histoire" dans le département du Pas-de-Calais

La convention a été signée le jeudi 27 novembre

Jeudi 27 novembre, Denis Robin, Préfet du Pas-de-Calais, François Decoster, maire de Saint-Omer et président de la communauté d'agglomération de Saint-Omer et René Allouchery, maire de Clarques et président de la communauté de communes de la Morinie, ont signé, en présence de Marie-Christiane de La Conté, directrice régionale des Affaires culturelles, la convention faisant du territoire constitué par la communauté d’agglomération de Saint-Omer et la Communauté de Communes de la Morinie, le deuxième Pays d'art et d'histoire du département du Pas-de-Calais après la communauté d’agglomération de Lens-Liévin labellisée en 2008.

Le label Ville et Pays d’art et d’histoire est délivré par le ministère de la Culture et de la Communication à des collectivités désireuses de s’inscrire dans une politique s’appuyant sur les richesses patrimoniales, architecturales et paysagères du territoire pour en faire un levier de développement et d’attractivité. Il est concrétisé par une convention d’objectifs signée pour une durée de 10 ans.

Le Pays d’art et d’histoire de Saint-Omer s'inscrit dans le prolongement d'une première convention signée en 1997 avec la ville de Saint-Omer, labellisée Ville d'art et d'histoire. L'extension du label à un territoire plus large est le fruit de quatre années de concertation initiée en 2010 entre les acteurs locaux ( élus, techniciens et structures du territoire) et les partenaires institutionnels ( Direction régionale des Affaires culturelles, Éducation nationale, Conseil régional et Conseil général ). L’avis favorable du Conseil national des Villes et Pays d’art et d’histoire a été entériné par un courrier signé par la ministre de la Culture et de la Communication fin janvier 2014.

Cette extension correspond à une volonté de développer la connaissance du territoire, de favoriser la préservation du patrimoine, des paysages et de la qualité du cadre de vie, mais aussi de contribuer à l'éducation, à la formation et à la mise en œuvre d'actions de valorisation et de médiation à travers un programme riche et varié à destination de tous les publics et en particulier des jeunes et des habitants du territoire.

Compte tenu des missions conduites par l’Agence d’Urbanisme dans le développement du territoire, la mise en œuvre du dispositif lui est confié à travers la création du Pôle Pays d’art et d’histoire constitué de cinq personnes et basé à Saint-Omer. Le soutien financier de la DRACdirection régionale des affaires culturelles accompagne un des trois nouveaux postes sur deux ans à hauteur de 50 % et la montée en charge des actions sur cinq ans, soit environ 35 000 € par an.

FB 1