Observatoire du Littoral du Pas-de-Calais

Généralités

 
 
Généralités

1 Introduction

L’érosion des côtes est un phénomène naturel que l’on observe partout dans le monde. En France, près d’un quart du littoral s’érode. Ce phénomène peut avoir un impact important sur les activités humaines, en matière de développement économique, d’urbanisation du littoral, de tourisme et de protection de la biodiversité.

2 Le littoral du Pas de Calais

Le littoral du Pas-de-calais s’étend sur 140 km entre la Baie d’Authie et Grand Fort Philippe (première commune du nord)

Morphologiquement parlant, on distingue 3 grands ensembles :

  • La plaine maritime picarde, qui se situe entre la Baie d’Authie et jusqu’au sud d’Equihen Plage, est caractérisée par une plaine humide bordée à l’Est par des paléo-falaises et à l’ouest par des massifs dunaires d’une largeur pouvant atteindre 3.5km. Au premier cordon dunaire succède une zone basse de plaines humides puis un second cordon dunaire plus ou moins fixé par un couvert forestier. On distingue ensuite une vaste plaine humide, les Bas-Champs, laquelle est bordée à l’Est par les paléo-falaises. La côte est interrompue par l’Estuaire de la Baie d’Authie et l’Estuaire de la Canche
01_cle75fd13-2
  •  Les falaises du Boulonnais qui s’étendent d’Equihen-Plage jusqu’à Sangatte sont caractérisées par trois faciès géologiques distincts :
  •  Des falaises jurassiques entre Equihen-Plage et le Cap Gris-nez qui s’élèvent à plus d’une trentaine de mètres par rapport au niveau de l’estran,
  •  Des falaises du Crétacé entre Wissant et l’ouest de Sangatte qui s’élèvent à plus de 100m de haut. Ce sont les falaises du Cap Blanc-Nez,
  •  Des falaises du Pléistocène qui succèdent aux falaises du Cap Blanc-Nez jusqu’à Sangatte et qui atteignent 20-30 m tout au plus.

Ces falaises sont parfois entrecoupées de massifs dunaires comme entre Wimereux et Ambleteuse avec les dunes de la Slack ou dans la baie de Wissant.

  • La plaine maritime flamande entre Sangatte et Oye Plage (et jusqu’à la frontière belge), fondée sur l’ancien delta de l’Aa, a été drainée et poldérisée au cours des siècles. L’arrière-pays est donc constitué par des terrains d’altitude inférieure aux plus hautes mers de vives eaux, qui sont, en bordure de côte, seulement séparés de la plage par un unique cordon dunaire quand le littoral n’a pas été artificialisé. Un réseau de canaux et de watergangs (fossés, rivières) de 1500 km de long permet d’évacuer vers la mer les eaux de ruissellement et de rivières provenant des bassins versants des Collines de l’Artois à l’Ouest et de la Flandre Intérieure à l’Est par l’intermédiaire de portes à la mer et de stations de pompage
02_cle7f33d7-1

Caractérisé par un fort marnage, le littoral de la Côte d’Opale présente des largeurs d’estrans importantes à marée basse qui varient de 1000 m au niveau de Berck à 600 m à Boulogne-sur-Mer sur la façade manche et qui sont comprises entre 300 et 1500 m sur la façade Mer du Nord. A marée basse, la partie découverte de l’estran révèle une alternance de crêtes et de creux parallèles au rivage appelés respectivement barres et bâches.

Environ 20% du littoral du Pas de Calais est artificialisé par des ouvrages de protection ou des digues portuaires qui se concentrent pour une grande partie sur la façade Mer du Nord le long de la plaine maritime flamande. Les dunes, quant à elles, comptent pour 45% du littoral et les falaises pour 15%.

Voici une rapide présentation de ce que l’on retrouve sur notre littoral :

Falaise :

escarpement rocheux en pente forte, non couvert par de la végétation, créé par l’érosion le long d’une côte

         
image 1

Dune :

relief ou modelé composé de sable

   
image 2

Estuaire :

Il s’agit de l’embouchure d’un cours d’eau qui s’évase vers l’aval et dans laquelle la marée pénètre amplement

     

 

 
image 3

Epi :

ouvrage artificiel destiné à limiter les mouvements des sédiments

   
image 4

Perré  :

ouvrage artificiel longitudinal destiné à empêcher la submersion des basses terres par les eaux de mer

   
image 5

3 Le découpage du littoral

Le découpage du littoral du Pas de Calais a été réalisé par bassin de risques

secteur 1 : Port de Calais - Oye Plage
secteur 2 : Calais Port - Sangatte
secteur 3 : falaises du Blanc Nez
secteur 4 : Baie de Wissant
secteur 5 : Cap Gris Nez - Wimereux
secteur 6 : Boulogne Nord - Equihen
secteur 7 : Hardelot Camiers
secteur 8 : Estuaire de la canche
secteur 9 : Pointe Nord du Touquet - Berck
secteur 10 : Baie d’Authie

Chaque bassin de risques est décrit